Un enclos, des brebis, un berger. Dans ce cadre paisible, et facile à imaginer, confions nos préoccupations au Christ Pasteur dont la porte est toujours ouverte.                                     

Pour l’Église qui est sortie de ses murs pour nous rejoindre là où nous vivons, pour les nombreuses initiatives qui ont fleuri pour nous donner de vivre l’Eucharistie en union de prière, Seigneur, Berger de l’humanité, conforte notre foi.

Pour nous tous, contraints à une « distanciation sociale », aide-nous, dans ce contexte, à ne jamais considérer les autres comme des anonymes. Toi, qui  connais chacune de tes brebis par son nom, Seigneur, Berger de nos cœurs, nous te prions.

Pour les professionnels de la santé qui estiment que les personnes, même d’un âge avancé, ont le droit et le bonheur d’être soignées. Seigneur, Berger de ceux qui souffrent, nous te prions.

Pour le pape François qui, en ce dimanche des vocations, nous invite à prier pour ceux et celles qui trouvent le courage et la joie de dire « oui » à l’appel de Dieu, Seigneur, Berger de l’Église, nous te prions.

Christ et Seigneur, accueille notre prière toi qui vis et règnes avec le Père et l’Esprit Saint pour les siècles des siècles.(S.L.)