Inquiets de tout ce que nous entendons, prions le Seigneur pour notre maison commune.

Le covid ne nous lâche pas, les abus sexuels s’amplifient, les croyants et l’Église connaissent de durs moments. Comme les pousses du jeune figuier annoncent l’été, fais monter en nous, Seigneur, la sève de l’espérance. Nous t’en prions.

La fin des temps est pour toi l’irruption dun monde nouveau qui déjà a commencé. Encourage, Seigneur, tous nos efforts pour rendre l’homme aussi nouveau que le monde qu’il construit, nous t’en prions.

Christ et Seigneur, la fin du monde est pour toi, aussi, le grand rassemblement de toute l’humanité où il n’y aura plus ni peurs ni larmes. Pour tous ceux qui souffrent et pour toute détresse, Seigneur, nous te prions.

Institué par le pape François, ce dimanche, le 33e du temps ordinaire, est devenu celui de la « Journée mondiale des pauvres ». Donne-nous, Seigneur, de les écouter et de leur donner la parole. Nous t’en prions.

Dieu notre Père, accueille nos prières. Nous te le demandons par ton Fils, notre Seigneur, qui vit avec toi et l’Esprit Saint pour les siècles des siècles.

(Suzanne Lamberts)