À la lumière des paroles douces et vigoureuses du prophète Isaïe et de Jean, le Baptiste, demandons au Seigneur de préparer sa venue.

Comme l’évoque la poésie suggestive du prophète Isaïe, viens, Seigneur, pacifier le loup et l’agneau qui nous habitent. Nous t’en prions.

« Convertissez-vous », crie haut et fort Jean le Baptiste. Pas de discours enjôleur, mais une parole vraie. Qu’elle nous donne, comme avant chaque Noël, de balayer toute tristesse et tous nos manques de confiance.

« Il vous baptisera dans l’Esprit et le feu ». Viens, Seigneur, nous plonger dans le feu de ton Esprit qui apporte au monde lumière et chaleur.

Loin du bruit, et de toutes les propositions commerciales qui nous submergent, aide, Seigneur,  nos communautés dans l’effort de prière qu’elles nous proposent.

Dieu notre Père, en ce temps de l’Avent, renouvelle notre cœur et notre espérance. Nous te le demandons par ton Fils, Jésus, notre Seigneur, qui vit avec toi et l’Esprit Saint pour les siècles des siècles.(S.L.)