Avec la confiance du lépreux, prions le Seigneur pour tous ceux qui souffrent dans leur cœur et dans leur corps.

A l’heure où la pandémie du covid-19 bouleverse nos sociétés et notre quotidien, donne-nous, Seigneur, de ne pas oublier le fléau de la lèpre qui, dans les pays précaires, frappe toujours.

« Si tu le veux, tu peux me guérir ». Pas d’exigence ni d’amertume dans cette prière humble et confiante. Toi qui purifies nos cœurs, rends-nous, Seigneur, solidaires de ceux qui peinent et qui souffrent.

Pour les journalistes qui informent avec honnêteté, rigueur et prudence, aide-les, Seigneur, à rester fidèle à la vérité. Nous t’en prions.

En ce jour de la Saint-Valentin, réjouis, Seigneur, les couples qui témoignent d’un amour solide, soutiens ceux qui ont du mal à s’aimer et à s’entendre, béni ceux qui préparent leur mariage.

Seigneur Jésus, dans notre monde où la lèpre sévit sous diverses formes, exauce nos demandes, toi qui vis avec le Père et l’Esprit Saint pour les siècles des siècles.

(Suzanne Lamberts)