Le « visage souriant » de Dieu traverse les trois lectures de ce dimanche. Afin qu’elles éclairent les ténèbres que nous traversons, prions d’un cœur confiant.

La sagesse de Dieu est resplendissante. Fais de nous, Seigneur, des sages, croyants ou non croyants, qui se veulent porteurs d’espérance et de foi en l’avenir. Nous t’en prions.

Comme le psalmiste nous l’a fait chanter : « Mon âme a soif de toi ». Afin que la prière soit notre force et le moteur de notre vie, Seigneur, exauce-nous.

« Voici l’Époux »! Par cette parabole, fais nous comprendre, Seigneur, que personne ne peut veiller ni vivre à notre place. Toi pour qui nous sommes uniques, illumines nos yeux et notre cœur, nous te prions. 

« Réconfortez-vous les uns les autres », nous dit saint Paul. Pour tous ceux qui, devant les mesures imposées, se trouvent seuls, démunis ou sans espoir, donne-nous, Seigneur, de trouver à nous entraider. Nous t’en prions.

Dieu notre Père, garde nous en éveil, nous te le demandons par Jésus, ton Fils, notre Seigneur, qui vit avec toi et l’Eprit Saint pour les siècles des siècles. (S.L.)