Jésus a ouvert les yeux de l’aveugle-né. Demandons-lui sa lumière et sa force.

Devant ce que nous n’avons jamais vu, devant cette épreuve, très nouvelle pour  toute l’humanité, viens, Seigneur, changer nos regards sur notre manière de vivre. Nous t’en prions.

Contraints à un « jeûne eucharistique » inattendu en plein Carême, nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui par Internet, la radio et la télévision,  nous offrent de rester en communion avec l’Église et notre communauté,

Soutiens, Seigneur, les soignants qui risquent leur vie pour en sauver d’autres. Encourage-nous à leur témoigner notre reconnaissance et notre solidarité par les signes qui nous sont proposés. Nous t’en prions.

Eclaire les dirigeants qui sont sur le pont en vue de prendre, au jour le jour, les dispositions qui s’imposent. Toi qui toujours nous rassures et apaises nos peurs, Seigneur nous te prions,

Seigneur Jésus tu as sorti l’aveugle-né de sa nuit, aide-nous à sortir de celle que nous traversons avec la confiance et la foi qui nous fait dire, nous aussi : « Seigneur, je crois ». (S.L.)